Update

Bonne nouvelle: Un bouture d'arbre d'Anne Frank pour Lyon

 
Vendredi 16 julliet 2011 un petite bouture d'arbre d'Anne Frank,
emmené par deux jeunes hommes de la Fondation Support Anne Frank Tree,
est arrivé à Chateau du Jonchay - ici reçu par Mme Cizain et sa fille.
Cette petite bouture est pour le Centre R.A.I.E. pour une plantations dans un jardin public  à Lyon dans quelques années.
 
 
We received many, many emails and letters because of the fall of Anne Frank's tree. We really are touched by this. We thanks  all of you very much! We did a great effort to answer to everybody individually but perhaps we could have missed one of the other of all  these hundreds letters. 
 
Many of the letters ask for a piece of wood of the tree – for artist work, for objects or just for remembrance. Thank you for very much your ideas on what to do with the Anne Frank chestnut tree. It showed a wonder world of creativity! 
 
You might have seen in the press coverage that the fate of the wood of Anne Franks chestnut tree is, in fact, in the hands of the owner, Mr. Henric Pomes.The Foundation Support Anne Frank Tree took care for the tree and we did our best for it.
But now we can not decide on our own about the wood – but we talk about your ideas with Mr. Pomes. 
 
In principal Mr. Pomes has decided to offer the wood to a number of Jewish museums namely the Jewish Historical Museum in Amsterdam, the Jewish Museum in Berlin and the Jewish Museum in New York providing a righteous and honorable place for the wood as a memorial to the Holocaust.
 
Nevertheless there is an other way left: our Foundation has still a few seedlings left from the Anne Frank tree. We give them away with a certification to donors. Unfortunately we still have a debt for care and construction. So if somebody wishes to have a vivid peace of the tree, this would be a possibility. 
 
Le 23 Août à 14h30 le Marronnier d’Anne Frank s’est rompu avec fracas lors d’une tempête avec d’importantes précipitations. L’armature de soutien mise en place n’a pu maintenir l’arbre debout. Il n’y a pas eu de blessés, ni de dégâts sur les bâtiments avoisinants, néanmoins quelques murs de séparation et un abri de jardin ont été écrasés. Un terrible et triste événement.

Est-ce que la bataille pour sauver cet arbre était inutile ?
Non!

Cet arbre a, pendant deux années de soins et de lutte contre son abattage, quant même rempli un grand devoir : Il a encore une fois de plus été cité dans le monde entier en souvenir de la persécution des juifs, a ravivé la mémoire collective et rappelé de nouveau la tolérance et le respect mutuel.
Et que les enfants de cet arbre puissent porter à nouveau cette mémoire. Une grande et digne étape dans la vie de cet arbre.